Domaine du Clau

« Un jour, il nous faudra bien répondre à notre véritable vocation qui n’est pas de produire et de consommer sans fin, mais d’aimer et d’admirer, et de prendre soin de la vie sous toutes ses formes »
Pierre Rabhi

« VIVRE ENSEMBLE AU DOMAINE DU CLAU »

Nous souhaitons agrandir le collectif et racheter 11 hectares d’un magnifique domaine sur lequel Julien vit depuis 3 ans. Y créer un éco-lieu, une oasis pour vivre ensemble dans la joie en paix et en harmonie, guidée par l’intelligence collective et l’écologie intérieure, vers une sobriété heureuse et une autonomie harmonieuse. Être dans la continuité et la complémentarité des initiatives locales, créer des passerelles avec les acteurs du territoire. Organiser et accueillir des initiatives pédagogiques permettant l’éveil du corp et de l’esprit .

QUI SOMMES NOUS ?

Caroline, Franck, Ezia

Je m’appelle Caroline et j’ai 44 ans. J’aime profondément tout ce qui me permet de goûter aux saveurs de la vie.
J’aime cuisiner et partager de bons repas entre amis. J’adore faire pousser des plantes et me connecter à la terre. Je vis entourée d’animaux et j’explore des modes subtils de communication avec eux.
J’envisage la vie comme un grand terrain de jeu qui me permet chaque jour d’apprendre un peu plus à me respecter, à respecter l’autre et la nature tout en cultivant la joie et l’amour.

Franck 3

Je m’appelle Franck, j’ai 50 ans cette année et je suis heureux de me projeter dans cette aventure collective aujourd’hui.
J’aime rire, jouer et faire de la musique. J’apprécie particulièrement partager des moments de créations collectives et organiser des événements autour des arts et du bien-être.
J’aime de plus en plus accueillir l’imprévu et me relier aux grands espaces de nature sauvage. J’expérimente avec plaisir toutes les formes alternatives de communication et du vivre ensemble.

Je m’appelle Ezia et j’ai 10 ans. Je suis passionnée par les animaux. Je vis avec deux chevaux, un chien et des chats. 
Je suis pleine d’énergie. J’aime beaucoup dessiner, peindre et les jeux d’extérieur. Je ne vais pas à l’école, j’aime apprendre librement et naturellement.

Julien

On m’appelle Julien depuis 1979. J’aime la vie, l’humour, la nature, l’humain, faire avec mes mains, danser, rire, découvrir et apprendre. Plutôt actif et créatif j’aime être en collectif, et j’ai parfois besoin d’être dans ma bulle. Animateur pluridisciplinaire et éducateur sportif j’ai créé et développé depuis 2010 une entreprise orientée principalement dans le cyclotourisme.

julien-chiron

Je vis accompagné de Mojo et Naya, deux adorables chiennes de 7 et 6 ans. Les trois années vécues à Pradelles Cabardès ont été riches. Elles m’ont permis de rencontrer un réseau d’âmes bienveillantes aux motivations débordantes. Je participe à la vie locale à travers les associations, un collectif citoyen et en tant que conseiller dans l’équipe municipale. 

LA GENESE

Il y a cinq ans, Julien s’est associé à Charline, Sandra et Thierry, Céline et Jonathan. Ils ont créé la SCI « Domaine du Clau » pour acquérir et vivre ensemble sur une belle propriété de 17 hectares. Chemin faisant, les projets de chacun se sont affirmés dans des directions différentes.

Aujourd’hui le domaine est à vendre et 2 projets s’offrent à ce lieu, un projet d’agritourisme porté à titre individuel par Céline et Jonathan , et le projet collectif « Vivre ensemble au Domaine du Clau » que nous vous présentons ici.

L’ETAT D’ESPRIT

Vivre dans la joie en paix et en harmonie : avec soi, avec les autres, avec l’environnement

Il nous parait indispensable que les personnes rejoignant cette aventure soient ouvertes d’esprit, conscientes des dérives de la conjoncture actuelle, qu’elles soient animées par l’intelligence collective et la démarche d’écologie intérieure. Nous recherchons des personnes familières à la communication non violente et à l’écoute active, des personnes qui prennent le temps de répondre à leurs besoins, d’accueillir leurs émotions, d’échanger en toute authenticité, de voir l’opportunité dans chaque épreuve, des personnes qui souhaitent agir ensemble dans l’intérêt commun et le respect du vivant.

« Les organismes qui s’entraident sont ceux qui survivent le mieux, la capacité d’un écosystème à maintenir son intégrité ne dépend pas de l’uniformité du milieu, mais au contraire de sa diversité. »
Anne-Lise Thieffine

LE LIEU

Nous sommes sur la commune de Pradelles-Cabardès, un petit village du sud de la France, situé à 800 mètres d’altitude au cœur de la Montagne Noire. On y vit aux rythmes des saisons dans un climat montagnard. Les étés sont doux et verdoyants, les printemps et les automnes frais et colorés, les hivers sont froids et le paysage blanchi. Le vent fait tourner les éoliennes de la commune, les animaux sauvages sont nombreux et la végétation diversifiée.

Situé au milieu de la nature, constitué et entouré de bois et de prairies, le domaine est en partie délimité d’une part par une rivière, et d’autre part par un ruisseau qui alimente un joli petit lac face à la maison.

La maison principale a trois logements indépendants de 90 m2 chacun et une pièce commune de 60 m2. Il y a également deux garages de 30 m2 avec eau et électricité, un hangar agricole de 200 m2, une écurie de 70m2, un chalet de 60 m2 à restaurer pour des espaces communs et la possibilité d’installer des habitations légères.

LES PROJETS

Réaliser des initiatives durables au rythme de la nature

Aller vers une autonomie solidaire, alimentaire, énergétique, éducative, sanitaire et économique.

Créer du lien en proposant des initiatives pédagogiques, culturelles, artistiques, artisanales, spirituelles et corporelles.

Devenir un lieu de ressourcement et de transition sociétale et écologique.

Comment ?

Avec une vision commune, une raison d’être partagée, un fonctionnement organique et coécrit, un manifeste et une charte élaborés ensemble.

Pratiquer l’écologie intérieure, s’inspirer des fondamentaux de l’intelligence collective et de la permaculture.

« Travailler moins pour dépenser moins », favoriser le fait maison à la consommation, utiliser les ressources et les savoir-faire locaux, mutualiser, recycler et récupérer. Développer la résilience, l’entraide, le troc, le partage, la transmission.

Les ressources :

  • 11 hectares d’espaces naturels comprenant lac, rivière, ruisseaux, bois et prairies.
  • 1000m2 de potager avec butes de cultures, mares, irrigation et pompe solaire.
  • Un hangar agricole de 200 m2.
  • Une écurie de 70 m2.
  • Un chalet d’antan de 60 m2 avec eau et électricité situé face au lac.
  • Un atelier de bricolage de 30 m2 avec eau et électricité.
  • Les compétences et le matériel nécessaire à l’organisation et l’accueil de stages, de formations, de festivals, …
  • Un réseau d’entraide local actif.
  • Un tissu associatif dynamique (Artisans boulangers, épicerie auto-géré, atelier de transformation, activités natures, animations festives et culturelles, …).
  • Un groupe de famille pratiquant l’éducation de leurs enfants à la maison.
  • Le déploiement de la « June » (monnaie libre).
  • Une zone de loisirs publique avec Lac, camping, guinguette et halle couverte à proximité.

Les projections :

  • Création d’activités économiques accès sur l’accueil de stages, de formations, de conférences, d’initiations, d’expositions, de festivals en lien avec les valeurs du collectif.
  • Eco-rénovation du chalet du lac en un lieu polyvalent et chaleureux dédié au collectif.
  • Plantations d’arbres fruitiers pour réaliser une forêt jardin autour du potager.
  • Création d’espaces de ressourcements (méditation, bain norvégien, tente de sudation).
  • Engager une autonomie énergétique  (panneaux solaires, éoliennes, …).
  • Accroitre l’économie des ressources (récupération d’eau de pluie, chauffe eau solaire, …).
  • Mise en place d’ateliers communautaires pour mutualiser, réparer, transformer et créer (atelier vélo, atelier bois, …).
  • Construction d’un espace pouvant accueillir en toute saison 50 personnes et plus.

SOLUTIONS FINANCIERES ET JURIDIQUES

Le bien a été estimé à 480.000€,  voici les options en cours de réflexion à ce jour  :

  1. Solutions de financements pour l’achat et les futurs investissements
  • Financement privé des futurs résidents
  • Investisseurs solidaires désireux de participer à cette initiative ou de contribuer à son éclosion en plaçant leur épargne dans un projet qui a du sens.
  • Financement participatif
  • Activités économiques  réalisées sur le domaine.

        2. Répartitions financières envisagées

  • 6 logements :
    • 3 appartements de 90 m2 refait à neuf avec chauffage bois individuel, raccordement au réseau électrique et alimenté en eau de source. Participation avec un loyer ou avec un apport de 70 000 à 85 000€ / appartement (possibilité d’extension).
    • 1 garage de 30 m2 à aménager avec possibilité de raccordement au réseau électrique et de s’alimenter en eau de source. Participation avec un loyer ou avec un apport de 13 000€ (possibilité d’extension).
    • 2 surfaces extérieures de 100 m2 pour implantations d’habitations légères mobiles et autonomes (Tiny-house, roulotte…). Participation avec un loyer ou avec un apport de 3 500€ / surface.
  • Les espaces communs (Participation : 30 000€ / logement) :
    • 11 hectares d’espaces naturels comprenant lac, rivière, ruisseaux, bois et prairies
    • 1000m2 de potager avec butes de cultures, mares, irrigation et pompe solaire
    • Un hangar agricole de 200 m2
    • Une écurie de 70 m2
    • Un chalet de 60m2 à rénover avec eau et électricité en bord de lac
    • Un atelier de bricolage de 30 m2 avec eau et électricité

       3. Solutions juridiques :

            A. Création d’une Association loi 1901 à but non lucratif, gérée collégialement sur le mode de la gouvernance partagé pour la collecte des fonds (apports, financements participatifs, épargnes solidaires …) et l’acquisition du lieu.

            B. Création d’une Société Coopérative d’Intérêt Collectif sur une base résiliente, pour un lieu de vie et d’accueil orienté vers l’autosuffisance, pour des espaces dédiés à des alternatives et des activités  fédératrices et régénératrices, pour des initiatives en lien avec les acteurs et les actrices du territoire afin d’engager une transformation sociétale durable.

VIVRE ENSEMBLE AU DOMAINE DU CLAU

Si vous partagez la vision de ce projet, que votre cœur est enthousiaste à l’idée de vivre dans cet univers ou de contribuer à son développement, que vous pouvez ou souhaitez participer financièrement, n’hésitez pas à nous contacter pour que nous fassions plus ample connaissance 🙂

Au plaisir de vous lire, de vous entendre, de vous rencontrer et de partager de bons moments.

Joie à toute heure

Ezia – Caroline – Franck  – Julien

Le Domaine (18)